Canadian Association of University Teacher, Association canadienne des professeures et professeurs d'universit�

Canadian Association of University Teachers
Association canadienne des professeures et professeurs d'université

Source en ligne de l’ACPPU pour les professionnels à la recherche d’un emploi dans le secteur de l’éducation supérieure ou cherchant à y combler un poste

À cause de la pandémie, nous demandons à nos clients de bien vouloir effectuer vos paiements en ligne.
Merci de votre compréhension

Retour
Partager:
| Imprimer

Professeur(e) adjoint(e) (recherche), Régulation Corps-Esprit en neurosciences cognitives

Université McGill

Le Département de psychiatrie de l’Université McGill et l’Institut Lady Davis (ILD)/Hôpital Général Juif invitent les personnes intéressées à soumettre leur candidature pour un poste dans le domaine de la Régulation Corps-Esprit (Mind-Body Regulation) en neurosciences cognitives. Le postulant choisi obtiendra un poste universitaire comme membre du personnel académique contractuel au niveau de Professeur adjoint à temps plein (Recherche). Ce poste ne confère aucune admissibilité à une permanence.

L’Axe psychosocial de l’ILD compte des chercheurs dans les domaines de la psychiatrie, de la psychologie, des neurosciences cognitives, de la santé publique, de l’anthropologie et des sciences infirmières et un meneur dans l’étude des facteurs individuels liés à santé et à la maladie, mais aussi aux contextes familial, social et culturel dans lesquels la personne est intégrée. Les méthodologies pluridisciplinaires et multiples, ainsi que la considération de facteurs intersectionnels sont des caractéristiques fondamentales des travaux menés par cet Axe. McGill héberge aussi le Programme Culture, Esprit et Cerveau (Culture, Mind and Brain) qui privilégie la recherche et la formation pour l’exploration des processus biologiques, psychologiques et sociaux complexes qui constituent des points d’appui des fonctions cérébrales, du développement cognitif, ainsi que du traitement, du rétablissement et de la prévention de la santé mentale.

L’Université est à la recherche d’un(e) chercheur(e) qui fera partie du Département de psychiatrie et de l’Axe de recherche psychosociale de l’ILD, du Programme Culture, Esprit et Cerveau, et de l’Unité de recherche en culture et santé mentale. Le travail du postulant touchera à la fois aux neurosciences cognitives des états mentaux altérés (c’est-à-dire provoqués par la méditation et autres pratiques de contemplation, agents psychédéliques ou désordres psychiatriques primaires), à l’anthropologie psychologique et aux applications cliniques en santé mentale, avec de l’expertise méthodologique en imagerie cérébrale et en recherche qualitative (y compris l’expérience qui se rapproche de l’ethnographie). Le postulant doit être disposé à travailler avec les responsables d’essais cliniques qui font partie de l’Axe de recherche psychosociale de l’ILD en vue de la mise au point et d’essais d’interventions liées à la méditation à l’intention de patients psychiatriques, le tout en vue d’évaluer les protocoles de traitements innovateurs pour le traitement de patients atteints d’une maladie chronique ou d’une maladie mentale grave mettant en danger leur vie. En plus de mettre au point son propre programme de recherche en ces domaines, le postulant doit aussi démontrer un fort intérêt et une capacité éprouvée en collaboration interdisciplinaire.


Responsabilités professionnelles
Mettre à exécution un programme de recherche à financement autonome dans le domaine de la Régulation Corps-Esprit en neurosciences cognitives (p. ex., méditation, pleine conscience, prière, pratiques de visualisation, thérapie avatar).

Assurer l’acquisition de manière autonome de financements adéquats pour soutenir la formation d’étudiants en études supérieures au niveau de la maîtrise en sciences et du doctorat.
Participer pleinement à la mission universitaire de McGill et manifester un engagement sérieux à l’égard de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans tous les domaines (recherche, enseignement et administration).

Qualifications et exigences en matière de scolarité
PhD en neurosciences cognitives, avec formation postdoctorale avancée en neuroimagerie et méthodes de recherche ethnographique qualitative.
Capacité démontrée de productivité en recherche avec capacité reconnue à obtenir du financement adéquat.
Nous sommes à la recherche d’un candidat en début de carrière, à 5 ans près de l’achèvement de la formation postdoctorale.
La connaissance fonctionnelle du français, ou l’engagement d’acquérir cette connaissance dans les premières années suivant la nomination, est essentielle.

Faculté/Département: Faculté de médecine et des sciences de la santé/Département de psychiatrie
Type d’emploi : Corps professoral contractuel
Rang : Professeur(e) adjoint(e) (recherche)
Durée du mandat: 3 ans
Salaire : La rémunération salariale sera établie en fonction des qualifications et de l’expérience.
Période d’affichage : 30 jours à partir de la date d’affichage

Il faut inclure au dossier les documents justificatifs suivants :
- une lettre de présentation et un curriculum vitæ (en un seul document PDF);
- une lettre faisant état de l’expérience du candidat ou de la candidate dans le domaine de la recherche (si d’autres documents sont joints, les combiner pour faire un seul document PDF);
- le nom et les coordonnées de trois personnes prêtes à fournir des références.

Il faut déposer le dossier de candidature en ligne à l’adresse : https://mcgill.wd3.myworkdayjobs.com/fr-CA/mcgill_careers/job/Douglas-Hosp-Burland/Assistant-Professor--Research--C-200825_JR0000000808

L’Université McGill assume un engagement ferme envers l’équité et la diversité au sein de sa communauté et accorde une grande importance à la rigueur et à l’excellence universitaires. Nous accueillons favorablement les demandes provenant des personnes racialisées ou membres des minorités visibles, des femmes, des Autochtones, des personnes handicapées, des personnes issues des minorités ethniques et des personnes de toute orientation et identité sexuelles et de tous genres, ainsi que de tous les candidats possédant les compétences et connaissances leur permettant d’interagir de manière productive avec diverses communautés; nous encourageons ces personnes à soumettre leur candidature.

À McGill, les recherches qui reflètent diverses traditions intellectuelles et méthodologies ainsi que divers modes de diffusion et de transfert sont appréciés et encouragés. Les candidats sont invités à démontrer les répercussions de leurs recherches sur leur discipline et sur les autres disciplines, de même que sur d’autres secteurs, comme le secteur gouvernemental, les communautés ou l’industrie.

L’Université McGill reconnaît et prend en considération, de façon équitable, le fait que les congés, notamment les congés de maladie et ceux pris pour s’occuper d’un proche, peuvent entraîner un ralentissement de la carrière, voire son interruption. On encourage les candidats à signaler tout congé qui a eu une incidence sur la productivité ou qui peut avoir ralenti leur cheminement de carrière. Cette information sera prise en compte pour assurer l’évaluation équitable du dossier.

McGill met en œuvre un programme d’équité en matière d’emploi et encourage les membres des groupes désignés à déclarer leur appartenance. Elle vise en outre à assurer le traitement équitable et l’inclusion totale des personnes handicapées en mettant en œuvre des principes de conception universelle de façon transversale, dans toutes les facettes de la communauté universitaire, et au moyen de politiques et de procédures d’adaptation. Les personnes handicapées qui auront besoin de mesures d’adaptation pour n’importe quelle partie du processus de demande peuvent, en toute confidentialité, écrire à cette adresse courriel ou composer le (514)398-2477.

Tous les candidats qualifiés sont invités à poser leur candidature conformément au Règlement sur l’immigration canadienne, toutefois, la priorité sera accordée aux citoyens canadiens et aux résidents permanents.